Auteur Sujet: Le chant lyrique  (Lu 535 fois)

Hors ligne Forever

  • Pré-ad modérateur global
  • Maître
  • *
  • Messages: 442
  • Note: +52/-0
  • Sexe: Femme
Le chant lyrique
« le: lundi 23 février 2015 15h29 »
 
 
Coucou à tous.


Je viens ici parler d'une de mes passions : le chant. ♥

D'où vient cette passion ? Depuis quand ?

           D'après ma maman, je chante depuis que je suis capable de parler, elle me dit que plus jeune je me réveillais avec le sourire et je chantais de bon matin juste après être sortie du lit.
Après avoir fait quatre ans de guitare classique en conservatoire, j'ai fait une longue pause puis je me suis replongée dans ce monde fascinant qu'est la musique mais dans le domaine du chant lyrique !

Pourquoi le chant lyrique ?

           J'ai ma grande sœur qui a débuté avant moi (aujourd'hui elle est à sa neuvième année de chant) et j'adore l'entendre chanter. C'est bête peut-être mais certains soirs pour m'endormir elle me chantait une chanson et à partir de là je me disais "je chanterai comme ma grande sœur" (oui pas très créatif mais bon ^^).

Pourquoi avoir débuté qu'en septembre 2012 alors que depuis petite je voulais chanter comme ma sœur ?

          D'après sa professeur de chant, je devais attendre d'avoir ma voix "définitive" pour commencer à la travailler. Alors j'ai attendu mes treize ans, fais le test d'entrée que j'ai réussi.
Je voulais intégrer un conservatoire car je souhaitais avant tout de la discipline, faire des spectacles. Je cherchais à me "démarquer", chanter des chansons magnifiques accompagnées par un piano qui sont oubliées, peu ou pas connues par la plupart des gens car ce n'est plus à la "mode". Au plus profond de moi j'ai l'envie de faire partager cette passion de faire découvrir ce style musical.

           Je souhaitais également vous proposer mon aide, mon avis si vous avez besoin n'hésitez pas! Je ne dis pas être la pro rien de tout cela ! Honnêtement j'ai moi même énormément de choses à découvrir encore, mais si je peux me rendre utile et bien alors c'est avec plaisir !

           Toute fois même si je chante du lyrique ça ne m'empêche pas, bien au contraire de chanter des variétés ou autre. Je pense qu'il faut savoir se diversifier et toucher le plus de domaines possible tout en en perfectionnant un en particulier (pour ma part le chant lyrique). ^^
Et je voulais remettre d'actualité souvent j'entends "Si vous savez chanter du lyrique, vous savez tout chanter!" et bien n'en soyez pas si sûr, certains pensent que le lyrique est "supérieur" au reste. Ce qui est un pur mythe, certes c'est une technique vocale poussée mais qui en conséquence ne peut être compatible totalement avec tous styles musicaux. De plus lorsque l'on chante autre chose que du lyrique il faut faire attention car l'on peut "casser" sa voix et si cela se produit on ne peut jamais retrouver sa voix d'origine, il faut donc être prudent avec ce que l'on fait.

Je vais vous parler un peu de cette pratique qu'est le chant lyrique :

          Déjà, un petit saut dans le passé pour voir d'où remonte cette pratique. Le mot lyrique vient de l'instrument nommé lyre qui accompagnait durant l'antiquité les chants poétiques. La lyre fait allusion à Orphée (héros de la mythologie grecque) puis ce que cet instrument est un de ses attributs. On peut retrouver le chant lyrique dans les opéras, mélodies, cantates, etc...
Pour échauffer la voix du chanteur celui-ci fait des vocalises adaptées à sa voix.

Notre voix qui est notre instrument à nous chanteur et elle est classée selon sa tessiture (= hauteur).
Voici quelques exemples :

Pour les hommes :
- voix basse : voix extrêmement grave et profonde qui s'étend sur deux octaves généralement (ut1 à ut3) ut étant le nom du do;
- voix baryton : voix intermédiaire entre la voix basse et ténor, elle s'étend sur deux octaves également (fa1 à fa3);
- voix ténor: voix la plus aiguë des trois pour les hommes également étendue sur deux octaves généralement.

Pour les femmes :
- voix alto: voix basse de la femme s'étendant du sol2 au mi4;
- voix mezzo-soprano:voix intermédiaire ayant un tessiture moyenne;
- voix soprano: voix la plus aiguë des trois chez la femme.

          Nous avons aussi chez l'homme et la femme des voix très aiguës ce qui n'est pas commun et ne peut être appris car du à une formation différente des cordes vocales c'est donc quelque chose de naturel.
          Chez l'homme cette voix est appelée une voix "contre ténor", ils utilisent la technique du fausset. Chez la femme c'est la technique de la voix de "sifflet" c'est à dire que lorsque celle-ci monte dans ses aiguës et bien ça s'apparente à un sifflet d'où son nom.
Ce type de voix autant féminine que masculine est très rare et malheureusement des fois les personnes ont ce talent gâchs car ces individus ignorent qu'ils possèdent ce genre de voix, très particulière.

          J'ai la chance de faire partie de ces personnes, oui j'ai une voix de sifflet fraichement découverte que nous développons peu à peu avec ma professeur. C'est une expérience que je ne peux vraiment décrire, dans le sens où pour moi c'est naturel. ^^'
Au début je ne sentais pas mes cordes vocales se déplacer lors du changement de voix de tête en voix de sifflet. Avec le temps j'apprends à le ressentir et surtout à contrôler à ne pas faire partir trop tôt ma voix de sifflet ce qui n'est pas une masse à faire.
Personnellement je chante du Haendel, Bach, Mozart, Vivaldi et bien d'autres. :)

Voilà désolée pour le pavé j'espère avoir été claire et avoir pas mal détaillé mais il y a tellement à dire sur ce sujet.

Bonne continuation.

Forever
 
 
µµF
« Modifié: mardi 26 juillet 2016 12h21 par Forever »
Les vrais amis sont compliqués à trouver, difficiles à quitter, impossibles à oublier...

Hors ligne Forever

  • Pré-ad modérateur global
  • Maître
  • *
  • Messages: 442
  • Note: +52/-0
  • Sexe: Femme
Re : Le chant lyrique
« Réponse #1 le: mardi 26 juillet 2016 12h30 »
 
 
Coucou.

        Je viens ajouter quelques détails supplémentaires à mon sujet.

     Je viens approfondir sur la voix de sifflet, cela fait maintenant près de deux ans que nous avons découvert avec ma professeur, cette fameuse voix. Le mode de travail de cette voix diffère un peu mais reste quand même très similaire à la voix de tête par exemple. Je m'explique : pour travailler toute voix en chant lyrique nous faisons des vocalises. Celles-ci sont adaptées à la tessiture de la personne. En fait avec la voix de sifflet c'est la tessiture qui change et aussi ce que l'on prononce pour favoriser développement de cette voix.

    Pour finir la voix de sifflet ne se travaille pas tous les jours comme le reste car elle demeure fragile, personnellement je la travaille une fois par semaine des fois c'est même une fois tous les quinze jours en période de répétition de spectacle par exemple.

Bonne continuation.

Forever
Les vrais amis sont compliqués à trouver, difficiles à quitter, impossibles à oublier...